Fee'loveSophia à la recherche de l'eau d'or

Type de récit ou nouvelle : 

   Fee'loveSophia aime l’eau ; la boire, se doucher, prendre un bain.
Chez ses parents, elle prend un bain jusqu’à faire une rivière dans la salle de bain. Et quand elle se rend chez ses tantes ou oncles, elle ne fait pas qu'irriguer la salle de bain ; mais aussi suer sa famille et ses grands-parents.
Un jour, son grand-père maternel lui demande de lui apporter de l’eau.
De l'eau pas comme celle de son bain,
De l'eau pas comme celle des bouteilles et pas comme celle du robinet.
Mais l’eau d’or.

   Fee'loveSophia réfléchit à quelle l'eau elle devrait amener à son grand-père, qui serait l’eau d’or.

Le printemps arrive avec une bonne eau de pluie. Lavée par la pluie, la nuit continue de prendre sa douche. Fee'loveSophia ouvre sa fenêtre et recueille l’eau de pluie dans sa gourde en quête de l’eau d’or.

   " Cette fois-ci sera la bonne", mijota-t-elle en recueillant un litre d’élixir du ciel.

Le lendemain matin, elle harcele ses parents pour qu’ils l’emmènent à son vieux rabat-joie de grand-père.

Voyant l'eau, le grand-père lui répond :

   « Fee'loveSophia ce n’est pas l’eau de pluie qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Fee'loveSophia amène toute sorte d’eau...

   Elle amène l’eau de flaque, le grand-père lui répond :
  « Voyons ! Ce n’est pas l’eau de flaque qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Elle amène l’eau de mare, le grand-père lui répond :
   « Voyons ! Ce n'est pas l’eau de mare qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Elle amène l’eau d’étang, le grand-père lui répond :
   « Voyons ! Ce n’est pas l’eau d’étang qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Elle amène l’eau de lac, le grand-père lui répond :
   « Voyons ! Ce n’est pas l’eau de lac qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Elle amène l’eau de source, le grand-père lui répond :
   « Voyons ! Ce n’est pas l’eau de source qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Elle amène l’eau de l’oasis, le grand-père lui répond :
   « Voyons ! Ce n’est pas l’eau de l’oasis qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Elle amène l’eau du ruisseau, le grand-père lui répond :
   « Voyons ! Ce n’est pas l’eau du ruisseau qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Elle amène l’eau de rivière, le grand-père lui répond :
   « Voyons ! Ce n’est pas l’eau de rivière qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Elle amène l’eau du fleuve, le grand-père lui répond :
   « Voyons ! Ce n’est pas l’eau du fleuve qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Et elle amène l’eau de mer, mais le grand-père ne trouvant pas satisfaction, lui répond :
   « Voyons ! Ce n’est pas l’eau de mer qui est l’eau d’or, amène-moi l’eau d’or ! ».

   Amère, la jeune fille pleure et là, le grand-père court recueillir les larmes.
   « Voilà ! Enfin l’eau que j’attendais, l’eau d’or ! ».

YÄH

 

 

 

 

Date de création : 

Mercredi 12 octobre 2016 - 22:00
Partagez sur vos réseaux sociaux ou par courriel à vos amis Partagez sur vos réseaux sociaux !
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.