Les noms

Type du poème : 

Je vois des hommes s’affubler de noms d'animaux
Et des filles, se surnommer de nom d’objet
– Mais où est l’humain ! S’il se définit en machine,
Se baptise en démon ou en monstre de fiction ?
Tout m’intrigue, moi fils de Tchoutchaa.

Ceux qui ne me connaissent pas, m’ont susnommé le cyborg
L’apparence, les a poussés à me prénommer Dark vador
Et ceux qui sont éclos du même ventre que moi
Ignorant le frère que je suis, me résument à ces titres
Voilà que les capitalistes m’ont transmuté en ces surnoms
Afin de me conformer à leur fins.

Ne me surnommez pas, vous me transmutez
Me baptiser en bête ou en objet
L’Esprit me remodèle en ça
Appelez-moi YÄH
Et ne l’accordez ni aux objets ni aux créatures ou démons
Car aucun d’eux n'invente la vie.

YÄH

Date de création : 

Dimanche 11 septembre 2016 - 13:30

Extrait du livre : 

Partagez sur vos réseaux sociaux ou par courriel à vos amis Partagez sur vos réseaux sociaux !
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.