J’aime les gens

Type du poème : 

J’aime les gens,
L’univers dans leurs yeux,
On reconnaît Dieu.
J’aime les gens dans leur langage
On remarque le cri du coq, du chien ou du chat
Ils en reproduisent le comportement sans s’en rendre compte.

J’aime les gens, mais pas les gens !
Ceux qui ont la santé, la nourriture et l’intellect
Utilise leur acquis pour faire mal à la vie
Ils l’attaquent, la trahissent, la lacère
Tandis que les plus désavantagés fécondent la joie
Malgré la morsure de leur condition.

J’aime les gens !
Les handicapés et les invalides
Ont fait don de leur organe à la vie
Pour réparer l’infirmité de l’existence
J’aime le muet, il n’a pas le cri d’explosifs.
J’aime le sourd, il n’entend pas le bruit de la haine
J’aime l’aveugle qui a greffé ses yeux au soleil et à la lune
Et j'aime l'humaniste — le citoyen du monde
Qui fait don de lui à la nature.

De ces gens d'or,
N'émanent aucune injustice et guerre
J’aime les gens
Qui aiment les gens
Qui sont comme les gens que j’aime.

 

YÄH

Date de création : 

Vendredi 30 septembre 2016 - 0:13

Extrait du livre : 

Partagez sur vos réseaux sociaux ou par courriel à vos amis Partagez sur vos réseaux sociaux !
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.